Un week-end à la pêche avec ma lampe Ulitium de Sundaya

9h15. Je finis de préparer le matériel, encore 2 courses à faire et on va pouvoir charger la voiture.

Peche a la carpe11h48. On arrive au point de rendez-vous, les premières lignes sont rapidement installées. Après avoir avalé un casse-croûte, on s’occupe d’organiser le campement. La tente est montée en un tour de main, il est temps d’installer le kit d’éclairage solaire que j’ai pris soin d’emporter. Je positionne le panneau en direction du soleil, plein sud, je branche les câbles et installe la lampe en l’accrochant à une branche d’arbre. Je connecte mon chargeur de téléphone portable sur le boitier hub et mets mon mobile en charge. On ne sait jamais, si on en a besoin cette nuit…

20h08. La nuit commence à tomber, j’allume la lampe et un halo de lumière envahi le campement. En plus, je peux régler la puissance de l’éclairage grâce à son interrupteur progressif. A 50 % d’intensité, je suis certain d’avoir de la lumière pour toute la nuit ! Avec les belles prises que l’on a eues, je pense que l’on va se faire un bon gueuleton !

6h32. L’aube pointe son nez, je peux éteindre la lampe, elle va se recharger dès que le soleil sera levé. Je rebranche mon téléphone portable sur mon système photovoltaïque.

13h01. La matinée s’est déroulée sans encombre, le matériel est remballé. Le kit d’éclairage solaire est lui aussi plié, encore une fois, il a parfaitement fonctionné.

 

Le matèriel utilisé :

 

© avril-2013 Williams – Toute reproduction interdite.